Introduire les enfants au yoga

Par Lorie-Anne Dumont

D’après mon expérience de professeure de yoga et d’éducatrice à la petite enfance, il n’y a que des avantages à introduire les enfants au yoga. À travers la pratique des asanas, ils apprennent à entrer en contact avec leur corps. Ils se familiarisent tranquillement avec les infinies possibilités que leur offre ce dernier. Sur un premier plan, les postures leur font découvrir qu’ils peuvent mouvoir leur corps de plusieurs façons dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence. Sur un second plan, ils comprennent que tout ce dont ils rêvent leur est accessible s’ils développent la patience et la persévérance. Tranquillement, ils prennent conscience de leurs limites actuelles en réalisant que d’une journée à l’autre, les choses changent. Ils s’améliorent et cela les rend extrêmement fiers. Leur assurance et leur confiance en eux se développent. Petit à petit se forme dans leur esprit le désir d’apprendre à libérer leur corps de toutes restrictions. Entre eux, ils se donnent de petits défis et leur esprit d’équipe se développe du même coup. Le yoga leur donne également des moyens concrets pour apprendre à se détendre et apprendre à respirer. Par conséquent, cela leur permet de ralentir et de réduire leur niveau de stress.

Concrètement, voici quelques façons efficaces (qui l’ont été pour moi du moins) d’incorporer le yoga dans votre quotidien avec vos enfants :

- Placer quelques livres de yoga de façon accessible dans la maison.

Mes recommandations:

I am yoga, Susan Verde and Peter H.Reynolds (yoga)

In my heart; a book of feelings, Jo Witek (émotions)

Mon premier livre de yoga, Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin (yoga)

Mon premier livre de massage, Dominique Dumont et Isabelle Charbonneau (massage)

Yoga pour les enfants avec Namasté le singe, France Hutchison (yoga)

L’ABC du yoga pour les enfants, Teresa Anne Power (yoga)

Mathéo et le massage caméléon, Manon Jean (massage)

Yoga et enfants, Brigitte Anne Neveux (yoga)

- Prévoir de courtes séances de yoga (entre 10 à 15 minutes) et s’y adonner de façon régulière (une à deux fois par semaine). Créer de la nouveauté en pratiquant dans des lieux différents (dans le salon, dans la salle de jeu, au parc, en voiture, etc.) et instaurer une certaine habitude en pratiquant à des moments différents (en avant-midi, en après-midi, avant la sieste, etc.)

- Formuler une intention (sous forme d’affirmation positive, au présent). Par exemple, « Je suis patient. », « Je suis à l’écoute de mes amis. », « Je calme ma respiration. », etc. Cette intention peut être formulée en vue d’une pratique de yoga ou en début de journée sous forme d’objectif.

- N’hésitez pas à mettre de la musique douce pendant la pratique, et à écouter les mêmes chansons d’une fois à l’autre. Les enfants associeront les mélodies à la pratique du yoga.

-  Profiter d’une posture pour parler du corps humain. Par exemple, lorsque vous introduisez la posture du chameau, vous pouvez également parler de la cage thoracique qui se dégage vers l’avant ce qui permet aux poumons d’avoir plus d’espace et ainsi permet à la respiration de s’approfondir. Vous pouvez aussi parler des muscles abdominaux qui se tonifient dans la posture. Sans pour autant devenir un corps d’anatomie, la séance de yoga devient tout simplement un moment de découverte sur le corps.

- Écouter et chanter des mantras 

- Dessiner des mandalas. Dessiner une émotion.

- Instaurer des moments de détente

o   Respiration abdominale en plaçant un objet sur le ventre

o   Respiration associée au mouvement des bras qui s’élèvent au-dessus de la tête à l’inspiration et se placent en prière devant le cœur à l’expiration.

o   Détente au bol tibétain (ou tout autre instrument de musique au son doux)

o   Massage seul ou à deux

o   Etc.

- Exercice de visualisation

o   Essayer de deviner la couleur/chiffre/forme que j’imagine.

o   Leur faire vivre de courts voyages imaginaires

- Rendre la pratique ludique

o   Imiter des animaux

o   Raconter une histoire où les enfants devront participer en imitant les animaux (posture de yoga) lors de leur intervention dans l’histoire.

- Placer des images significatives dans votre espace de vie (bouddha, babaji, mandala, posture de yoga, élément inspirant de la nature tel une fleur, un arbre ou autre, etc.)

-          Discuter avec les enfants:

o   Qu’est-ce que le yoga?

o   Introduire les yamas (ahimsa; la non-violence, satyam; la sincérité, asteya ; ne pas voler, brahmacharya; modération, aparigraha; détachement)

o   Parler de l’alphabet sanskrit. Pourquoi ne  pas leur apprendre certains mots.

Sankalpa : Intention

Mouna : Silence

Surya Namaskara : Salutation au soleil

Metta : Amour

Prana : Énergie

Atman : Soi

Aum : Le mantra de l’unité. Tout.

Yoga : union

So-Ham : Je suis cela.

o   Les familiariser avec le cycle lunaire. Expliquer que les choses changent, tout le temps. Que « ce qui est » ici est sans doute différent ailleurs. Pendant qu’ici c’est la pleine lune, ailleurs c’est la nouvelle lune.

o   Remettre en question la consommation de viande/sucreries/aliments transformés en expliquant l’effet qu’à la nourriture sur le corps.

 

-          Dialoguer avec la nature de façon à ce que les enfants comprennent qu’ils font partie d’un tout.

o   Observer ce qui change dans le paysage suite aux changements de saison. 

o   Faire des câlins aux arbres

o   Marcher pieds nus sur des sols de différentes textures

o   Observer que le ciel change selon la température

o   Remarquer que plusieurs autres êtres vivants partagent l’espace avec nous (insectes, arbres, plantes, eau, terre, feu, oiseaux, etc.)

o   Arroser les plantes de la maison. On peut même tenter de dialoguer avec elles pour deviner ce dont elles ont besoin : plus/moins de lumière, plus/moins d’eau

-          Laisser votre tapis de yoga accessible. Pourquoi ne pas offrir un tapis de yoga à votre enfant.

-          Ne rien imposer. Laisser les enfants découvrir la discipline à leur rythme. S’ils préfèrent tout simplement observer les mouvements lors de la pratique que vous aurez planifié, c’est parfait. Vous serez surpris de constater qu’ils reproduiront sans doute ce qu’ils ont vu au courant de la journée ou des jours suivants. Dans le même sens, s’ils n’ont pas envie de chanter aujourd’hui, demain sans vous y attendre, ils réciteront le mantra que vous leur avez appris la veille. Tout ceci doit rester dans la découverte et le jeu.

-          Lâchez-prise. Ne vous créez pas d’attentes face à la façon dont devrait se dérouler votre séance avec les enfants.  Ne jugez pas votre capacité de transmission si la participation des enfants n’est pas telle qu’escomptée. Assurez-vous simplement que votre séance reste ludique et amusante.

Bref, introduire les enfants au yoga ne signifie pas seulement les familiariser avec les postures. Pour moi, cela signifie aussi leur apprendre la philosophie derrière la discipline. C’est leur apprendre à vivre en pleine conscience, c’est-à-dire leur apprendre à être pleinement eux-mêmes. C’est sans aucun doute leur faire prendre conscience de leur corps, mais c’est aussi leur apprendre à observer leurs pensées, à être témoin de leurs émotions, à soigner la façon dont ils interagissent avec les personnes qui partagent leur vie, à prendre soin des lieux qu’ils fréquentent, à dialoguer respectueusement avec la nature, etc. Sans oublier que c’est une merveilleuse façon de revenir à l’essentiel, c’est-à-dire l’Être … dans toute sa simplicité et sa grandeur.